AOÛT 2012

  • MINOUS EN FUREUR

    AUTEUR: // CATEGORIE: Non classé

    0 Commentaires

    On ferait la gueule pour moins que ça. Pas elles. Les trois filles que la justice, ou plutôt l’injustice russe va envoyer en camp pour deux longues années, restent souriantes. Les Pussy Riots, traduction, les manifes de chattes ou les minous en fureur ont encaissé le verdict avec la grâce qui les caractérise. Déjà, avec elles, le vieux cliché qui continue à véhiculer l’idée rance que les féministes sont moches, vieilles et mal baisées en prend un sacré coup…